Une maison passive et à énergie positive dans le Vercors

Cette maison confortable en climat de montagne produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Elle permet notamment à ses occupants d’effectuer 12.000 km par an en voiture électrique grâce à sa production d’électricité solaire photovoltaïque.

Maison à énergie positive Vercors sous la neige

Pour arriver à une maison à énergie positive, ce projet de construction (maison passive, non labellisée) repose sur une démarche de sobriété et d’efficacité. L’installation de différents systèmes de production d’énergies renouvelables (solaire thermique, photovoltaïque, poêle à bûches) vient ensuite répondre aux besoins énergétiques résiduels.

Une maison passive

Cette maison est très bien isolée sur ses différentes parois en contact avec l’extérieur. Son ossature bois isolée en bottes de paille, avec enduits terre à l’intérieur, présente une excellente isolation thermique.

Les menuiseries extérieures en triple vitrage très performantes apportent beaucoup de lumière et d’énergie solaire (chauffage « passif »). Elles limitent les déperditions thermiques par transmission.

L’étanchéité à l’air, particulièrement soignée, dépasse largement le critère de la maison passive. Au test final : n50=0,41 h-1 < 0,6 h-1. Cela signifie que les fuites d’air non souhaitées sont extrêmement réduites (25 cm²).

Test d’étanchéité à l’air final : n50=0,41 vol/h

L’installation d’une VMC double flux très performante permet un renouvellement hygiénique de l’air intérieur. Elle limite aussi les pertes de chaleur due à la ventilation et elle répartit l’air neuf dans l’ensemble de la maison.

La conception bioclimatique de cette maison, grâce notamment d’une étude d’ensoleillement, a permis d’optimiser l’exposition de la maison pour profiter des gains de chaleur solaire au travers de nombreuses ouvertures en façade sud

On aboutit ainsi à une maison passive ayant un besoin de chauffage de seulement 15 kWh/m².an.

Une production énergétique écologique et excédentaire

Un poêle à bois alimenté avec des bûches du Vercors couvre l’ensemble des besoins de chauffage. Le plaisir de la flamme s’ajoute ainsi à une facture de chauffage très réduite. Des panneaux solaires thermiques alimentant un ballon de 380L produisent l’essentiel de l’eau chaude sanitaire.

Enfin, dix panneaux photovoltaïques d’une puissance-crête totale de 3,25 kWc produisent de l’électricité consommée directement dans la maison. Le surplus de production est injecté sur le réseau EDF. Selon le DPE final, la consommation annuelle d’énergie primaire de cette maison à énergie positive est de -4 982 kWhEP, ce qui représente donc une production nette d’énergie permettant de faire rouler une voiture électrique sur 12.000 km annuels.

Production électricité photovoltaïque
Production d’électricité photovoltaïque et recharge de voiture électrique

D’autres aspects de ce projet mériteront des publications ultérieures : rez-de-chaussée accessible aux personnes à mobilité réduite (PMR) avec quelques aménagements complémentaires, acoustique de la maison isolant la zone « jour » de la zone « nuit » (on peut y faire la fête pendant que les enfants dorment !), économies d’eau au travers d’un système de douche très innovant, réseau en attente pour une future récupération des eaux de pluie, etc.

Des visites de cette maison sont possibles : n’hésitez pas à appeler au 06 52 75 65 63.

Un grand merci aux entreprises locales pour leur excellent travail sur ce chantier ambitieux : Jérémy Girard TP, Blanc BTP, Batinature, DL Menuiseries, Bourguignon Bois, SARL Michel Blanc, Bessat Electricité, IsèreSols, SAS Abdelli, Vercorsol, Calyclay, Ares Solar, Dauphiné Conseils Energies, Socotec.